Sous-traitance et externalisation : quelles différences ?

Même si sous-traitance et externalisation désignent le fait de transférer à l’extérieur une partie des tâches de l’entreprise, quelques différences sont à noter.

Une confusion justifiée

Sous-traitance et externalisation sont deux concepts qu’on confond encore souvent, et ce, à juste titre. Dans les deux cas, une entreprise fait appel à un ou plusieurs prestataires pour réaliser à sa place certaines de ses activités afin de réduire ses charges, optimiser ses résultats financiers ou se focaliser davantage sur le cœur de son métier.

Quelques particularités à souligner

Généralement, lorsqu’une entreprise doit répondre à un flux important de commandes mais que ses ressources humaines ou ses moyens matériels ne lui permettent pas de respecter les délais établis, elle est contrainte dans la plupart des cas de faire appel à un sous-traitant. Elle se positionne alors comme « donneur d’ordre », transmettant à l’entité sous-traitante qu’elle a choisi, via un cahier de charges, tous les caractéristiques et détails des tâches à réaliser. Un contrat de sous-traitance, ponctuel ou temporaire, est ainsi signé entre les deux parties. En tant que « donneur d’ordre », l’entreprise garde le contrôle sur les missions déléguées tout en garantissant leur mise en œuvre.

Si la sous-traitance est souvent choisie comme solution à un problème d’ordre conjoncturel tel que cité précédemment, l’externalisation permet surtout à une entreprise de faire face à un problème d’ordre structurel. Pour qu’une entreprise puisse atteindre les objectifs qu’elle se fixe en terme de rentabilité, elle doit bien sûr se montrer compétitive dans son domaine, mais elle doit également gérer efficacement sa finance, ses ressources humaines, ses relations clients, sa communication externe, etc. Or, réunir dans ses structures toutes les compétences nécessaires pour ce faire n’est pas toujours évident. Il peut en effet s’avérer plus rentable de faire appel à une entreprise tierce, possédant l’expertise et les compétences relatives à un processus métier, au lieu d’affecter une partie non négligeable de son capital à la mise en place d’un service dédié.

C’est ainsi que de nombreuses sociétés décident de confier entièrement la gestion de leur comptabilité, le traitement de leurs courriers ou encore leur communication à des sous-traitants, et signent avec eux un contrat d’externalisation établi pour une longue période.

Externalisation, outsourcing et offshore désignent-ils la même chose ?

Externalisation et outsourcing désignent le même procédé : transfert d’un ou de plusieurs activités ou services de l’entreprise vers un prestataire externe spécialisé. Le terme « offshore » quant à lui donne une précision à la nature de l’entente. On parle d’externalisation offshore lorsque les missions sont confiées à une entreprise située dans un pays éloigné, tandis que l’externalisation est plutôt dite nearshore lorsque le prestataire se trouve dans un pays proche, et onshore lorsque l’accord est passé entre deux entreprises d’un même pays.


KENTIA sarl ® 2014

Aucun commentaire

Bonjour,

Nous vous remercions de vous être intéressés par notre artcile et nous vous invitons à laisser votre commentaire.

KENTIA HOLDING sarl

Pages vues le mois dernier

Fourni par Blogger.